À écouter tout en lisant

Musique de: Arvo Pärt

 

L'impression de vide dans le processus d'évolution

Par Gaétan Dubé

 

Cette notion, employée dans le sens qui nous intéresse, représente le résultat d’un travail ou d’un processus qui transforme de l’énergie mémorielle astrale en une énergie mentale, laquelle sera le matériau de construction d'un nouveau siège de  réception appelé le mental supérieur. Ce travail de récupération de cette énergie et non de la forme crée un vacuum dans notre astralité, qui se manifeste au niveau de l’égo sous une forme de déprime ou de dépression exprimée par la notion de vide.

 

Le corps astral n’étant plus nourri comme il en avait l’habitude,  cet effet de vide se crée et se manifeste peu à peu par un désintérêt graduel vis-à-vis des choses auxquelles on pouvait antérieurement accorder de l’importance; ce processus pouvant même aller jusqu'à avoir un désintérêt face à la vie elle-même. Sans vouloir se tuer, on sent en soi un détachement par rapport à la vie actuelle, par rapport à la race et son fonctionnement anémique.

 

L’énergie qui se manifeste dans un corps mental simple crée de l’intellect; l'énergie dans un corps astral crée une relation émotive avec la vie; l’énergie qui s’actualise dans ce nouveau corps mental crée de l’intelligence. Celle-ci est seulement le mouvement de l’énergie dans ce nouveau réceptacle construit par cette transformation ou déplacement de l’énergie astrale.

 

Ce déplacement de l’énergie astrale nous cause ce vide , me cause ce vide. Mais je crois que cette impression est temporaire même si ce n'est pas aisé de continuer à vivre de cette façon. Dans ce processus, le corps astral semble être placé dans un état de suspension et c'est ce  qui, au début, nous enlève peu à peu une certaine joie de vivre. Cette étape est temporaire, car elle sera remplacée tôt ou tard par une capacité mentale renouvelée, par une joie de l’esprit qui n’a rien à voir avec cette joie de vivre éphémère que nous vivons au jour le jour.

 

La joie de l’esprit est cette liberté ressentie par l’égo vis-à vis  les formes antérieures qui nous faisaient vivre les montagnes russes de notre astralité. La joie de l’esprit est la manifestation de la vie réelle en soi au lieu de la survie vécue antérieurement. Cependant, on peut encore ressentir une certaine nostalgie par rapport à notre vieille astralité et c’est à ces moments-là, plus précisément, que l’on sent ce vide nous envahir et créer ainsi ce vent de déprime.

 

Ce vide est vide de formes mais plein d’énergie à ce que l’on dit. C’est une nouvelle relation que nous développons avec la réalité, de nouveaux rapports entre la matière et l’énergie qui s’enregistrent dans notre récent corps mental en développement.

 

C’est une nouvelle alliance. L’énergie astrale transformée en énergie mentale, c’est l’eau transformée en vin aux noces de Cana. On passe du verre d’eau à la coupe de vin.

 

In the mean time, have a drink !

 

                                                                   

                                                  dubegaetan@videotron.ca

                                                            Skype: odyssee57