La femme vibratoire

Par Gaétan Dubé

 

La femme vibratoire

Toile de Michèle Robinson

 

La femme s'éloigne de son esprit à travers les pressions qu'elle subit dans le contexte social. Elle vit des débalancements qu'elle intuite, mais qu'elle ne peut amener à la surface de sa conscience. Les courants astraux actuels qui poussent la femme à avoir une action dans la matière  mimant celle de l'homme, lui interdisent pratiquement d'exprimer sa vibration réelle dans un contexte évolutif.
 
La femme retrouvera son statut universel dans l'expression de son mandat vibratoire et non dans une recherche de liberté égoïque en voulant être l'égal de l'homme. De plus,  elle commence à payer le prix de cette recherche illusoire  par l'augmentation de maladies "professionnelles" telles que les ulcères d'estomac, les crises cardiaques et les dépressions sévères qui sont le lot de l'inconscience de l'homme. La femme trouvera le respect tant recherché dans le contact de sa vibration et non dans la course du statut social.

 

Involutionnairement parlant, le féminisme devait frapper le côté animal de l’homme. Cependant, on assiste aujourd’hui à l’extension de cette forme qui ne peut donner à la femme sa vibration. Une femme en vibration n’a plus besoin du bouclier du féminisme pour œuvrer dans la matière.

 

                                                                       Juillet 2008

 

dubegaetan@videotron.ca

                                                         Skype: odyssee57