La communication avec les autres

Par Gaétan Dubé

 

 

 

 

La communication est un sujet sensible pour la plupart d’entre nous qui sommes en évolution. Au début de la découverte de cette nouvelle psychologie, l’individu vit une descente d’énergie qui se manifeste très souvent et dans la plupart des cas par la parole. La parole est le moyen de transport le plus rapide pour l’esprit. Au début, ça sort un peu maladroitement; on se rend rapidement compte que l’impact escompté n’est pas au rendez-vous et ceci crée, du même coup, des tensions intérieures qui amènent l’égo à développer ultimement une patience de l’esprit. En d’autres mots, la personne se met automatiquement en mode d’initiation lorsqu’elle recherche trop, au début, une reconnaissance de sa parole aux yeux des autres.

 

Contrairement à ce que l’on peut parfois penser, le but n’est pas d’être en initiation, mais de devenir intelligent; c’est-à-dire de contenir l’énergie. Tant qu’il y  a des failles de personnalité, on vivra l’initiation. Rechercher l’initiation est une attitude spirituelle involutionnaire qui nourrit les maillons de pouvoir de l’invisible sur le visible.

 

La relation subtile inconsciente entre le monde des morts et notre intellect constitue la base du pouvoir de la mort sur la matière; de là, l’idée nouvelle de ne pas croire nos pensées. Croire ou développer une attitude vis-à-vis les pensées qui nous viennent en tête perpétue ce pouvoir.

 

Pour communiquer réellement avec les autres, il faut reconnaître le principe de communication à travers soi. De la pensée, c’est de la communication en soi, sauf que l’égo aime bien s’approprier quelques belles phrases au passage; c’est à partir de ce moment qu’il astralise la communication avec lui-même et avec les autres. La tour de Babel quoi!!!

 

Le concept de ne pas se prendre au sérieux désamorce, dans la mesure du possible, une certaine astralisation dans la communication avec les autres. Par contre, si ce concept  est trop utilisé, il deviendra un frein à l’investigation réelle de l’énergie.

 

Un autre principe d’une communication réelle est de reconnaître que tout être humain est « intelligent », que toute personne a de l’intelligence.

 

L’objectif d’une bonne conversation est de cerner l’astral de la pensée, par l’intervention de plusieurs : l’union fait la force. Il s'agit de faire ressortir les éléments qui tendent à nous garder sous le joug involutionnaire qui divise l’humain. En d’autres mots, de mettre en relief les formes qui alourdissent notre mental, dont celles qui nous tiennent le plus à cœur, celles qui ont le plus de pouvoir sur nous. Il faut s’offrir ensemble ce luxe de disséquer l’astral. Investiguer l’invisible comme jamais ça n’a été fait auparavant.

                                                                                                Février 2008

                                                                    

                                             dubegaetan@videotron.ca

                                                            Skype: odyssee57